Pourquoi on S’EMBRASSE selon la Science? 😘

les lĂšvres son la partie la plus

sensible du corps humain

ainsi le baiser a pour but

de stimuler les sensations

c’est aussi un signe respect

on retrouve ce comportement

chez les animaux ce qui laisse croire

que c’est belle et bien naturelle 

Traduction

 

vous souvenez-vous de votre premier

baiser les papillons la chaleur la

texture des lĂšvres il paraĂźt qu’on s’en

souvient mieux que de notre premiĂšre

fois mais quelle est la science derriĂšre

ce geste pourquoi ma coup on s’est dit

je vais mettre ma bouge ta bouche et ça

sera un signe d’amour est ce qu’on

observe son comportement dans des tribus

humaine éloignés ou chez les animaux ce

qui laisserait penser Ă  un rĂŽle

biologique et si c’Ă©tait le cas ça sert

Ă  quoi on va voir si la science peut

nous aider Ă  comprendre pourquoi on

s’embrasse quelle est l’origine

historique du baiser dans les années 60

des chercheurs ont lancé une grande

Ă©tude qui a conclu que oui le baiser est

universel tout le monde y croyait

jusqu’en 2015 quand on a refait l’Ă©tude

avec une meilleure méthodologie sur 168

culture humaine seuls 46% pratique le

baiser romantique certes 46 %

reprĂ©sentent 90 % de l’humanitĂ© mais non

c’est pas universelle leurs travaux ont

aussi montré que plus une culture est

complexe plus elle est adepte du baiser

la cause serait nos vĂȘtements qui font

des lĂšvres la seule que atteignable pour

un Ă©change sensuelle et donc un lieu

d’excitation et ça semble se confirmer

quand on observe des tribus de chasseurs

cueilleurs ou les vĂȘtements sont absents

pas trouvé beaucoup de sources mais dans

les quelques sociétés étudiées le baiser

romantique qui Ă©tait absent certaines

cultures pense mĂȘme que ça peut aspirer

votre Ăąme peut-on conclure dĂšs lors que

les hommes préhistoriques ne se soit

jamais embrassée

non car aussi primitive soit ces tribus

elles ont aussi évolué avec le temps et

peut-ĂȘtre que le baiser s’est perdue

alors qu’elle est la plus ancienne trace

historique de cette pratique en a

quelques hiéroglyphes égyptiens ont

représentants des adultes proches mais

l’Ă©lĂšve se touchent pas les vraies

premiĂšres traces de baiser se trouvent

dans des inscriptions adou vieille de

3500 ans ça serait d’ailleurs pendant

ces grandes conquĂȘtes qu’alexandre le

grand séduit par cette pratique

l’important en europe ça on n’en dit pas

sĂ»r c’est pas parce qu’on n’a pas de

trace Ă©crite que ça n’existait pas avant

d’ailleurs la bible hĂ©braĂŻque fait

rĂ©fĂ©rence un bees amoureux qu’on peut

dater ou 3e siÚcle avant jésus-christ et

ça avait l’air d’ĂȘtre dĂ©jĂ  une norme

amoureuse c’est vraiment avec les

romains que le baiser va devenir une

institution le suave y sommes baiser des

amants avec la langue le base y sommes

en famille et law school sommes entre

copains oui et ça existe encore

aujourd’hui en russie en europe de l’est

s’embrasser entre garçons sur la bouche

est un signe de respect tout Ă  fait et

véro ça se faisait aussi au moyen ùge

entre chevaliers et j’ai l’impression

partout dans le monde en fait pendant

une grande partie de notre histoire le

baiser sur la bouche n’avait pas la

connotation sexuelle qu’on lui connaĂźt

aujourd’hui pensez-y y a pas encore si

longtemps un pĂšre qui embrassait sa

petite fille sur la bouche ça choqué

personne aujourd’hui ça met trĂšs mal Ă 

l’aise voire c’est criminalise abl alors

du coup le baiser serait une pure

invention culturel sans aucun sous

jacent naturel ce qui nous amĂšne Ă  la

question les animaux sans bras style si

les animaux pratique aussi le baiser ça

veut dire que ce serait un truc

instinctif un comportement inné il ya

beaucoup d’espĂšces qui ont l’air de

s’embrasser les souris et les Ă©cureuils

bros leur nez les tortues se donne une

petite tape sur la tĂȘte les fĂ©lins se

lĂšchent entre eux et les girafes entre

l’as leurs coĂ»ts oui mais est-ce qu’on

donne la bonne signification Ă  ces

comportements un moment il y avait un

couple de pigeons qui venait toujours Ă 

ma fenĂȘtre c’Ă©tait toujours les mĂȘmes

ils Ă©taient en couple puisque les

pigeons sont monogames et j’avais

l’impression qu’ils s’embrassent et il

se frottait le bec comme ça trop mignon

en vrai c’est pas une marque d’affection

tel qu’on l’entend chez les humains le

mal est en fait en train de filer de la

bouffe Ă  la femelle pour lui montrer

qu’il sera capable de la nourrir elle

est leur futur petit hoquet un oiseau

c’est loin d’un humain alors regardons

plutĂŽt nos proches cousins les bonobos

chez eux aprĂšs une dispute entre deux

individus on s’embrasse sur la bouche

avec la lampe pour se re concis chez les

chimpanzés ça va encore plus loin se

dire bonjour se traduite carrément par

un acte sexuel chercher chez des animaux

un baiser originel est une sacrée erreur

tout n’est pas instinctif chez les

animaux ils ont des cultures des

comportements acquis qu’ils reproduisent

en voyant les autres faire mĂȘme somme

biaisé par nos perceptions culturelles

regardez ces petits poissons c’est

mignon ils font des petits bisous non

pas en fait c’est carrĂ©ment de

l’agressivitĂ© alors quand s’arrĂȘte notre

interprétation et quand commence la

science en mĂȘme temps c’est assez

compliqué de demander aux animaux

pourquoi tu touches la trompe alors

puisque ni l’histoire ni la zoologie ne

semble avoir d’explication si on

regardait aux cÎtés de la biologie

pourquoi on s’embrasse selon la biologie

il y a trois grandes théories avancées

par la science 1 la becquée le tout

petit qui n’a pas de dents ne peut

manger que de la purée alors avant

l’invention du terme au x ces moments

qui s’y coller elle prenait de la

nourriture dans sa bouche la mĂącher et

la régurgiter dans la bouche du bébé on

appelle ça le baiser d’alimentation

oiseaux insectes et humains utilisent

cette technique le baiser amoureux

viendrait alors de cette Ă©poque oĂč

sentir les lĂšvres de quelqu’un contre

les siennes signifier nourriture

sĂ©curitĂ© et bien ĂȘtre Ă  Ă©viter quand

mĂȘme on ait deux le reniflage informatif

un individu dégage des phéromones les

odeurs qui vont lui ĂȘtre propre elles

sont en fonction de l’Ăąge de la bonne

santé du sexe de la période de fertilité

et d’un tas d’autres choses nos ancĂȘtres

avant d’avoir inventĂ© la parole pour

expliquer leur attention se renifler de

trÚs prÚs pour détecter ces informations

tu veux un deck avec moi laisse moi te

sentir d’abord d’un reniflements

rapprocher nez contre nez on serait

alors passé un baiser bouche contre

bouche quand lolf actifs est devenu has

been 3 la couleur de nos lĂšvres ouais

c’est pas la meilleure thĂ©orie mais les

lĂšvres comme les muqueuses ayant la

couleur des fruits bien mûrs et

nutritifs nous aurions une appétence

pour ces derniĂšres ce qu’on peut en

embrassant ce se gorger de l’autre comme

on croque ray une pĂȘche bien juteuses

sur un marchĂ© d’Ă©tĂ© problĂšme c’est trois

théories ne nous lisent toujours pas

pourquoi on garde cette pratique plus

personne ne crache de la nourriture dans

la bouche de son bébé question

phéromones on voit que ça ne joue

quasiment plus et enfin niveau fruits on

traite plus vraiment la dalle à quoi ça

sert de s’embrasser biologiquement

parlant un baiser vaut beaucoup mieux

que mille mots vos lĂšvres s’entrelacent

vous goĂ»tez santĂ© c’est fluide ce qui

vous livre plein d’informations

essentielles pour mieux connaĂźtre votre

partenaire dans la nature ça a son

importance le mĂąle veuve noire arrive Ă 

sentir si la femelle afin rien qu’avec

les fĂ©roe mode qu’elle dĂ©gage plutĂŽt

pratique sachant que la femelle dévore

le mal si on a un petit creux mieux vaut

éviter de approché dans ces cas là

contrairement Ă  l’idĂ©e reçue l’humain a

un sens de l’ odorat trĂšs dĂ©veloppĂ© on

peut sentir une gouttelette de

substances puantes diluée dans

l’Ă©quivalent de deux piscines certaines

personnes comme cette dame arrive mĂȘme Ă 

sentir les maladies ce qu’on pensait

n’ĂȘtre qu’un super pouvoirs du chien si

le dorat humain a si mauvaise réputation

c’est qu’il serait incapable de sentir

les phéromones stress désir peur colÚre

un chien le sang Ă  nous enfin ça c’est

en théorie certes notre organe

voméronasal est complÚtement atrophiée

mais il est quand mĂȘme lĂ  et certains

chercheurs pensent qu’il est encore

faiblement actifs c’est la fameuse Ă©tude

du tee shirt mouillé des hommes et des

femmes ont porté pendant trois jours un

tee shirt sans parfum et ils devaient

classer l’attractivitĂ© des odeurs

étonnamment les hommes semblait préférer

les femmes qui Ă©taient en phase de

violation il y avait mĂȘme une petite

corrĂ©lation avec le fait qu’une personne

trop proche de nous génétiquement nous

attire moins plutĂŽt pratique pour Ă©viter

la consanguinité

du coup s’approcher pour s’embrasser

serait une sorte de flemmen humain le

phĂ©nomĂšne c’est le nom qu’on donne Ă  la

posture que prennent les animaux en

recherche de signes aux terreaux mono

ouais c’est un peu ridicule lĂ  en tout

cas si ça joue pas sur l’odorat ça joue

trĂšs certainement dans la salive il ya

aussi des hormones comme la testostérone

la salive des hommes en contient et la

famille est sensible la paroisse oĂč la

langue est en trĂšs fines l’hormone va

pouvoir passer trĂšs vite dans le sang

des essais sont mĂȘme en cours pour

booster la libido des femmes ménopausées

avec un spray buccal à la testostérone

au delĂ  de l’excitation c’est aussi un

bon moyen de connaĂźtre l’Ă©tat de santĂ©

de votre partenaire on estime qu’on

échange une cuillÚre à café de salive

lors d’un baiser langoureux et la salive

c’est pas que de l’eau on a droit Ă 

toutes les bactéries du partenaire

environ 80 millions de bactéries changer

pour un baiser de dix secondes cette son

type de bactéries différentes

ne criez pas au drame une poignée de

main c’est prĂšs de dix mille milliards

mais sans aller chercher aussi loin une

simple haleine fraĂźche pourra toujours

plus envie qu’une allen malades cada

verrines odeur de poisson ou de pommes

pourries c’est des symptĂŽmes de maladie

qui vous repousse naturellement si c’est

intellectuellement stimulant de chercher

des explications complexes Ă  pourquoi on

s’embrasse la vĂ©ritĂ© pourrait ĂȘtre un

peu plus dĂ©cevant c’est juste que c’est

agréable tout part de ce bonhomme à nos

mĂŽmes +106 tiff en gros plus la partie

du corps est grosse plus elle est

sensible au toucher plus le nom de

connexions nerveuses et grands vous avez

vu la taille des lĂšvres c’est une des

zones les plus sensibles de notre

anatomie encore plus que sous la

ceinture et c’est normal c’est par lĂ 

qu’on mange une plante qui nous brĂ»le un

insecte inpix est un signal qu’il faut

recrachĂ© mais quand c’est agrĂ©able que

c’est doux c’est que ça doit ĂȘtre bon

pour vous alors vous avez droit votre

shoot de dopamine le baiser n’est-il

donc une pratique culturelle arrivé au

hasard ou répond-t-il à un besoin

biologique est innĂ© la science n’a pas

de réponse définitive

et c’est Ă©tonnant quand on voit

l’importance qu’a cette pratique chez

nous mĂȘme dans des sociĂ©tĂ©s trĂšs

technologique regardez cette Ă  paris

pour se faire des bisous Ă  distance

certes lĂ  vous n’avez pas d’information

génétique mais vous savez déjà que votre

9 et crépy

et que penser de ce site de rencontres

qui propose d’analyser votre adn Ă 

partir de salive pour trouver le

partenaire

gĂ©nĂ©tiquement idĂ©al 2000 $ l’inscription

alors que comme on vient de le voir il

suffit de tendre vos lĂšvres Ă  l’inconnu

oui en amour comme en sciences la

sĂ©rendipitĂ© est ce qu’il ya de meilleur

[Musique]

 

shares